La surveillance de la glycémie

Par Guide canadien sur le diabète posté dans La glycémie Mode de vie sain
Modifié

glucometerL’indicateur de vitesse de votre automobile vous aide à contrôler votre vitesse…La surveillance de la glycémie vous aide à contrôler votre glycémie.

La lecture de la glycémie

  • Vous permet de connaître votre glycémie au moment où vous la prenez.
  • Vous aide à comprendre le rapport qui existe entre ce que vous mangez, l’activité physique, les médicaments et votre glycémie.

À la maison, la surveillance de la glycémie se fait à l’aide d’un lecteur de glycémie, un petit dispositif portatif qui mesure la quantité de glucose que vous avez dans le sang. Chaque lecteur de glycémie est muni d’une lancette spécialement conçue pour prélever une petite quantité de sang sur le bout du doigt le moins douloureusement possible.

Une fois votre échantillon de sang prélevé, il est placé sur une bandelette qui est ensuite lue par le lecteur de glycémie.

Il y a beaucoup de modèles de lecteurs de glycémie disponibles au Canada. Chacun a ses propres caractéristiques. Il est toujours bon de consulter votre éducateur en diabète ou votre pharmacien pour savoir quel lecteur de glycémie vous convient le mieux.

Les lecteurs de glycémie sont habituellement vendus dans les pharmacies et dans les cliniques pour diabétiques. Si vous en achetez un pour la première fois, demandez à votre pharmacien ou votre éducateur en diabète de vous montrer comment il fonctionne. Prenez rendez-vous avec l’une ou l’autre de ces personnes pour apprendre les techniques qui vous donneront des résultats exacts.

Conseils pour les tests de glycémie:

    • Lavez-vous les mains à l’eau tiède savonneuse, et essuyez-les bien. Évitez d’utiliser de l’alcool parce que cela pourrait assécher votre peau.
    • Réglez la lancette à une profondeur confortable. Si la lancette que vous utilisez n’est pas confortable, essayez-en d’autres.
    • Recherchez les lancettes plus minces et plus courtes, et assurez-vous qu’elles conviennent à votre lecteur de glycémie.
    • Remplacez la lancette après chaque usage.
    • Lorsque vous prélevez du sang, faites-le sur le côté du bout du doigt et changez de doigt chaque fois.
    • Jetez votre lancette et les bandelettes dans un contenant pour objets pointus et tranchants. Consultez votre pharmacie pour savoir quels choix sont offerts dans votre communauté.
    • Rangez vos bandelettes à l’abri de l’humidité et de la lumière du soleil

Suivez vos résultats

Lorsque vous surveillez votre glycémie, inscrivez les résultats dans un journal ou un dossier spécial. Pour interpréter les résultats, consultez les membres de votre équipe soignante en diabète. Lorsque vous examinez les résultats de votre glycémie, recherchez les grandes tendances, et non pas les glycémies occasionnelles qui sortent de l’ordinaire. (Voir votre tableau des « Tendances de la surveillance effectuée une fois par jour »). Lorsque vous connaissez les tendances de votre glycémie, vous pouvez rajuster votre alimentation, votre activité physique ou vos médicaments pour parvenir au contrôle maximal de votre glycémie.

Discutez de vos objectifs avec votre équipe soignante en diabète. Les Lignes directrices de pratique clinique 2003 pour la prévention et le traitement du diabète au Canada établissement comme suit les valeurs cibles pour la plupart des individus :

PUBLICITÉ
>

L Le mieux est de vérifier votre glycémie à différents moments de la journée, avant et après les repas. Il est fort possible que votre glycémie le matin, avant le déjeuner, se trouve au niveau cible, mais qu’elle soit élevée deux heures après le dîner.

Lorsque vous examinez les tendances de votre glycémie, par exemple les niveaux enregistrés avant le souper plusieurs fois dans une semaine, vous avez une idée plus globale de votre situation que si vous teniez compte votre glycémie une seule fois.

Si votre glycémie n’est pas bien contrôlée, si vous faites de l’hypoglycémie (bas niveau de glycémie) ou dans des situations inhabituelles (en voyage, pendant une maladie ou en faisant de l’exercice), vous devrez probablement vérifier votre glycémie plus souvent.

Demandez à votre éducateur en diabète comment surveiller les tendances de votre glycémie.

 

est un modèle qui vous permet d’observer les tendances de la glycémie lorsqu’elle est surveillée une fois par jour.

Vérifiez la précision de votre lecteur de glycémie une fois par année. Pour cela, prélevez un peu de sang sur le bout de votre doigt en même temps qu’un prélèvement est fait dans un laboratoire, et faites inscrire le résultat de votre lecteur de glycémie directement sur le feuillet de laboratoire. Lorsque les résultats du laboratoire sont consignés dans le feuillet, les résultats du laboratoire et les vôtres ne devraient pas afficher un écart de plus de 20 %.

Qu’est-ce qui affecte la glycémie?

Voici certaines causes possible d’une HAUSSE de la glycémie :

  • Une augmentation de la quantité ou du type de glucides que vous mangez. La plupart des aliments, sauf les graisses et les viandes, contiennent des glucides. Lorsque vous mangez des aliments qui ont une plus forte concentration de glucides par portion, ou lorsque vous mangez une quantité plus grande que d’habitude, votre glycémie s’élève.
  • Le foie libère le glucose pendant la nuit. L’organisme a besoin de glucose 24 heures par jour, sept jours par semaine. Le foie emmagasine le glucose et le libère pendant la nuit. Si vous avez le diabète de type 2, votre foie peut parfois libérer trop de glucose. Cela explique que votre glycémie soit plus élevée le matin qu’au coucher la veille, même si vous n’avez rien mangé.
  • La maladie pose des problèmes particuliers aux diabétiques. La maladie est un stress qui fait monter la glycémie. Même une petite maladie, comme un rhume, une grippe ou une infection, peut faire monter votre glycémie.
  • Tout stress émotionnel causé par l’excitation, la colère, l’inquiétude et la peur, est capable de faire monter votre glycémie.
  • Manque de médicaments Si vous avez moins de médicaments que d’habitude dans votre organisme (par exemple, vous avez oublié une dose) ou si les médicaments que vous prenez ne sont pas assez efficaces, votre glycémie s’élèvera.

Depuis votre diagnostic de diabète, vous avez probablement ressenti certains des signes d’hyperglycémie, c’est-à-dire la soif, le besoin fréquent d’uriner, la vision embrouillée, la sécheresse de la peau ou les démangeaisons, la faim, la fatigue, une perte de poids inexpliquée, des coupures qui ne guérissent pas, ou encore, une sensation d’engourdissement ou de picotement dans les mains et les pieds.

IMPORTANT – Il arrive parfois que l’hyperglycémie ne s’accompagne d’aucun symptôme. La seule façon de savoir avec certitude où se situe votre glycémie, c’est de la vérifier

Voici certaines causes possibles d’une BAISSE de la glycémie:

Type et quantité d’aliments
Si vous prenez un repas en retard, si vous sautez un repas ou si vous prenez un repas comportant moins de glucides que d’habitude, votre glycémie baissera.

Plus d’activité physique que d’habitude
Si vous faites plus d’exercice, votre glycémie peut baisser. Lorsque vous commencez une nouvelle activité, surveillez votre glycémie plus souvent pour observer les changements.

Plus de médicaments que d’habitude
Si vous avez plus de médicaments que d’habitude dans votre organisme (par exemple, une dose supplémentaire), votre glycémie peut baisser.

Les signes de l’hypoglycémie (glycémie basse) sont les tremblements, la confusion, la faim extrême, les sueurs, la fatigue, les sautes d’humeur, le cœur qui bat rapidement ou même l’évanouissement.

Si votre glycémie tombe au-dessous de 4mmo/L :

  • Vérifiez votre glycémie. (Si vous ne pouvez pas la vérifier et que vous avez des symptômes, n’attendez pas, agissez)
  • Prenez immédiatement 15 g de glucides à « action rapide » (15 g de comprimés de glucose ou 3 cuillers à thé de sucre)
  • Attendez 15 minutes et vérifiez votre glycémie à nouveau. Vous devriez vous sentir mieux.
  • Si vous ne vous sentez pas mieux, ou si votre glycémie est encore inférieure à 4 mmol/L, prenez encore une fois 15 g de glucides à « action rapide ».
  • La meilleure façon de traiter l’hypoglycémie est de prendre des comprimés de glucose.

Voici quelques aliments qui apportent du sucre rapidement : 1/2 tasse de jus d’orange ou de pomme 1 petite boîte de raisins secs 2 cuillers à thé de miel ou de sucre 3 comprimés de Dextrosol ou 4 bonbons durs

Si vous devez attendre plus d’une heure avant le prochain repas, prenez une collation comportant un choix d’amidon et de protéines (du fromage et 6 craquelins, ½ sandwich au beurre d’arachides ou à la viande).

Si votre glycémie est très basse (inférieure à 2,8 mmol/L) et si vous êtes encore conscient :

  • Prenez 20 g de glucides, préférablement sous forme de comprimés de glucides;
  • Attendez 15 minutes et vérifiez votre glycémie de nouveau; si vous ne vous sentez pas mieux, ou
  • si votre glycémie se situe à moins de 4 mmol/L, prenez encore une fois 15 g de glucides à action rapide.

Certaines personnes qui prennent de l’insuline auront besoin d’une trousse de glucagon pour les cas d’urgence. Si votre glycémie devient tellement basse que vous perdez connaissance ou que vous ne pouvez pas avaler, vous aurez probablement besoin d’une injection de glucagon. Si vous prenez de l’insuline et si l’hypoglycémie vous porte à vous évanouir, demandez une prescription à votre médecin. Si vous prenez déjà du glucagon, prenez le temps de montrer à vos amis, votre famille et vos collègues de travail comment vous l’administrer.

Si vous prenez déjà des médicaments qui font monter votre glycémie, ou si vous avez des injections d’insuline, vous êtes sujet à l’hypoglycémie.

< Previous Article
Á propos de l'auteur

Les statuts de la Guide canadienne du diabète soins sont écrits par des professionnels du diabète pour les personnes atteintes de diabète. Nous fournissons des informations sur le diabète, les fournisseurs de soins de santé diabète, les complications associées au diabète non contrôlé et des outils pour gérer leur maladie. Notre mission est d'aider les personnes atteintes de diabète rester en bonne santé et à gérer efficacement leur diabète.

6 Comments on this article. Feel free to join this conversation.

  1. christian December 9, 2013 at 11:57 am - Reply

    Votre site ne fait nul mention qu’après un entrainement, la glycémie peut être plus élevée, ce qui peut induire des gens en erreur parce que vous dites seulement que l’activité physique peut être une cause de baisse de glycémie.

    J’ai du diabète de type 2, et à chaque fois que je m’entraine, ma glycémie est plus élevée après l’entrainement de 1-2 mmo/L. C’est un fait connu, mais peu expliqué.

    Je ne dis pas là qu’il faut dire aux diabétiques de ne pas faire d’exercice, car on le sait tous que les effets de l’exercice sont bénéfiques, mais il faut expliquer les effets pour mieux contrôler notre glycémie.

    • Nadine May 23, 2015 at 7:59 am - Reply

      Bonjour Christian,
      j’ai le même problème. Ma glycémie est haute après l’effort. As-tu trouvé une réponse à ce phénomène qui me décourage après mon jogging de chaque matin?

  2. Pinkxmurder March 18, 2014 at 8:43 pm - Reply

    Je suis d’accord avec christian, c’est dailleur ce qui m’a conduite sur ce site, car je veux comprendre pourquoi ma glycémie peut augmenter jusqu’à 4 mmol quand je fais mon work out ce qui est assez fâcheux 4 c’est beaucoup….

  3. Daniel B November 24, 2014 at 2:48 pm - Reply

    Ce site est très peu expliquatif. Il est plus pour les hypoglycemiques. En fait je cherchais à savoir si un taux de près de dix est critique ou plus ou moins normal avant mon premier repas.

  4. juju February 3, 2015 at 10:13 am - Reply

    La glycémie augmente à l’exercice parce qu’elle est probablement déjà élevée avant l’entraînement, qu’il y a présence de cétones dans le sang ou qu’il y a eu une hypoglycémie prolongée et non corrigée provoquée par l’entraînement…
    Autrement, la glycémie normale baisse généralement à l’exercice d’où un apport requis en glucides pour éviter une baisse.

  5. Odette December 21, 2015 at 8:46 am - Reply

    Comment utiliser la feuille de résultats de prise “une fois par jour” fournie dans la documentation ci-haut? Les cases vertes ont-elles une utilité. Ce que je pense:
    Jour 1 Lundi = le matin à jeun
    Jour 2 mardi = 2 heures après déjeuner
    Jour 3 mercredi = avant dîner
    Jour 4 jeudi = deux heures après dîner
    etc…. et ce durant trois semaines.

Leave A Response

Avant les repas
2 heures après un repas
(à partir du moment où vous commencez votre repas)
Niveau normal de la glycémie
(atteignez ces niveaux si vous pouvez le faire en sécurité)
4-6 mmol/L
5-8 mmol/L
Cible
4-7 mmol/L
5-10 mmol/L