Gérer la maladie et le diabète

Par Guide canadien sur le diabète posté dans Rester sur la cible
Modifié

img_pill02La maladie, l’infection et la chirurgie peuvent, l’une comme l’autre, avoir des répercussions sur le traitement du diabète. À mesure que le corps réagit au stress additionnel causé par la maladie, une plus grande quantité de glucose est libérée dans le sang. Lorsqu’une personne diabétique de type 1 souffre en plus d’une maladie grave, des cétones peuvent se former dans le sang. L’excès de cétones peut entraîner de graves conséquences.

La maladie peut signifier bien des choses, comme la nausée et les vomissements, le rhume de cerveau ou de poitrine, la grippe, les douleurs, la diarrhée (excréments liquides) la fièvre, le mal de gorge et une intervention chirurgicale. Lorsqu’on est malade, on n’a généralement pas envie d’aller faire des courses pour acheter de la nourriture, des boissons ou des fournitures de contrôle du diabète. Soyez prévoyant et ayez toujours une trousse de soins remplie de fournitures que vous n’avez pas normalement à la maison.

Demandez à votre pharmacien quels les médicaments en vente libre contre la douleur, la fièvre, le rhume et la nausée vous conviennent le mieux, et ajoutez-les à votre trousse de soins.

Les jours de maladie

  • Prenez vos médicaments pour le diabète comme d’habitude – ne cessez pas de les prendre!
  • Vérifiez votre glycémie toutes les quatre heures. Si elle dépasse 14 mmol/L, contactez votre médecin dans les cas suivants :
    • Vous vomissez plus d’une fois toutes les 4 heures.
    • Vous ne pouvez ni boire ni manger pendant 4 heures.
    • Vous êtes malade pendant plus de 24 heures.
  • Si vous avez le diabète du type 1, que votre glycémie dépasse 13 mmol/L ou que vous vomissez, vérifiez toutes les 2 à 4 heures si votre urine contient des cétones.
  • Buvez au moins 8 onces de boisson sans sucre toutes les heures (eau, thé, bouillon, boisson gazeuse sans sucre, Crystal Léger). Si vous avez des maux d’estomac, buvez des petites quantités de liquides tous les quarts d’heure. Surveillez les signes de déshydratation comme la soif, la peau sèche ou l’urination moins fréquente.
  • Demandez à votre pharmacien quels médicaments en vente libre vous conviendraient le mieux.
  • Prenez de 10 à 15 grammes de glucides toutes les heures, si vous ne pouvez pas prendre de repas réguliers. *Voir le tableau des choix de glucides par heure.
Choix de glucides par heure
Amidons 6 craquelins
1 tasse de soupe (eau)
1 tranche de pain grillé
2 biscuits digestifs
15
glucides
Fruits et légumes 1/3 de tasse de jus de pomme
½ tasse de jus d’orange
½ tasse de compote de pomme
½ banane
10 glucides
Sucres ½ tasse de boisson gazeuse ordinaire
½ tasse de Jello ordinaire
¼ tasse de sorbet
½ (1 bâton) Popsicle
10 glucides
PUBLICITÉ

 

  • Si vous avez l’estomac dérangé et que vous êtes incapable de manger à intervalles réguliers, remplacez les glucides par des liquides à chaque repas. *Voir le tableau des repas liquides.
Exemples de repas liquides = 50 g de glucides
Exemple 1
1 cannette de boisson gazeuse ordinaire
½ tasse de Jello
ordinaire Thé sans lait ni sucre
30
20
0
Exemple 2
2/3 de tasse de jus de pomme
1 tasse de soupe poulet et nouilles + 2 craquelins
1/2 Popsicle
20
2010
Exemple 3

1 tasse de jus d’orange
1 tasse de bouillon de poulet + 4 biscuits Soda
½ tasse de sorbet

20
1020

Que sont les cétones?

  • Les cétones sont des substances chimiques que l’organisme produit lorsqu’il n’a pas assez d’insuline dans le sang et qu’il doit utiliser des matières grasses pour produire de l’énergie.
  • La présence de cétones indique que la glycémie est basse et que les cellules ne reçoivent pas assez de glucose. C’est à ce moment-là que les cellules commencent à utiliser les graisses pour produire l’énergie dont elles ont besoin. Les cétones s’accumulent alors dans le sang et se déversent dans l’urine pour que l’organisme les évacue.
  • Les signes à observer sont la nausée et les vomissements, qui peuvent entraîner la déshydratation, des douleurs à l’estomac, une respiration rapide, la rougeur du visage, la sécheresse de la peau et une haleine sucrée. Si la personne ne reçoit pas immédiatement de liquides et d’insuline, des conséquences graves peuvent s’ensuivre. N’ignorez pas les signes avertisseurs.

Comment savoir si votre urine contient des cétones

  • Pour vérifier la présence de cétones dans l’urine, utilisez des bandelettes réactives qui changent de couleur au contact de l’urine.
  • Le test doit être effectué avec de l’urine fraîche : videz votre vessie avant de procéder.
  • Buvez un verre d’eau et attendez quelques minutes.
  • Urinez de nouveau sur la bandelette ou trempez-la dans l’urine. Le changement de couleur de la bandelette dépend de la concentration des cétones.
  • Si votre bandelette réactive indique la présence de cétones, appelez votre médecin ou votre éducateur en diabète, parce que vous devrez apporter certains changements à votre traitement.
  • Les bandelettes réactives servant au dépistage des cétones ont une date de péremption : vérifiez cette date et remplacez les bandelettes si c’est nécessaire.

Il existe maintenant des lecteurs de glycémie capables de vérifier la concentration de cétones dans le sang. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien à ce sujet.

Á propos de l'auteur

Les statuts de la Guide canadienne du diabète soins sont écrits par des professionnels du diabète pour les personnes atteintes de diabète. Nous fournissons des informations sur le diabète, les fournisseurs de soins de santé diabète, les complications associées au diabète non contrôlé et des outils pour gérer leur maladie. Notre mission est d'aider les personnes atteintes de diabète rester en bonne santé et à gérer efficacement leur diabète.

Leave A Response